Category Archives: Les rencontres du Saint-Graal

Les rencontres du Saint-Graal

Posted on by 0 comment

Au fil de ses huit ans de navigation  l’équipage du Saint- Graal a reçu des hôtes, certains déjà célèbres, d’autres moins connus mais  remarquables personnalités, d’autres quelquefois très fortunés et même très titrés !

Bien que se mettant  toujours entièrement à la disposition de leurs hôtes, les membres de l’équipage du voilier ne se sont jamais  sentis dévalorisés  et n’ont jamais  été considérés comme du « personnel ».

Les relations basées sur un respect mutuel  ont toujours été très cordiales  au point que  beaucoup de passagers sont revenus à plusieurs reprises ou nous ont envoyés leurs amis ou leur famille,  charge à nous de les prendre (et les surprendre ) dans des endroits  différents à  chaque voyage .

Si d’anciens passagers lisent cet article,  qu’ils en soient remerciés  car car ils n’ont laissé à l’équipage  que de très bons souvenirs.

Quant aux membres  l’équipage,  hormis Winie  magnifique marin  professionnel, natif de Béquoua   (Grenadine) qui nous a  soutenus pendant plus de deux ans  à nos débuts,  et dont le sens marin était remarquable,  nous avons invités à nous rejoindre  à chaque saison, des jeunes gens au pair, qui, tout en nous secondant apprenaient  la navigation sous la férule d’Yves. Ils ont pu  ensuite faire valoir une bonne expérience des traversées méditerranéennes ou trans océaniques et une bonne pratique des usages en charter.

Là encore nous avons été chanceux,  ils ont tous été parfaits compagnons  avec bonne humeur et souvent  en prime beaucoup d’humour. A eux aussi,   grand merci !

Un prince à bord

Posted on by 0 comment

Trogir 25 août 1990

Quand le prince arriva à bord il venait du Venezuela ; il lava sa chemise et l’étendit sur un cintre ; il n’avait pas déjeuné et se contenta de deux œufs au plat. On ne peut rêver d’homme plus simple et moins prétentieux

Quand la princesse arriva à bord elle venait de Hollande –  apparemment elle était séparée du prince – elle se mit à râler car elle n’avait pas de cabine pour elle-seule et devait partager la très grande cabine arrière avec celle qui n’était que la fille de son mari (et pas la sienne) ce dont nous n’avions pas été informés. Il était impossible de les distribuer différemment dans la mesure où elle faisait chambre à part d’avec le Prince.

Elle demanda immédiatement à aller se baigner. Yves s’exécuta de bonne grâce et l’emmena à l’extérieur du port en Zodiac.

Quand Roxane, la fille du prince arriva de New York, elle était souriante, avec une très belle personnalité, elle s’adapta tout de suite à tout. Intelligente et fine, elle était journaliste de l’un de ces quatre magazines féminins les plus importants et anciens des Etats-Unis nommés là- bas « Les Quatre Sœurs ».

Continue reading

Histoire de MAY

Posted on by 0 comment

Histoire de MAY : mayday ! mayday!

Bien souvent nos passagers avec qui la sympathie passait nous parlaient de leur vie, de leurs préoccupations, de leurs projets. L’ambiance de vacances ainsi que des hôtes sympathique et attentifs à leur bien être les incitaient à parler librement avec nous

En juillet 1989 May vint à bord avec ses parents, son frère et Martine, une de ses amies très proches. Je n’ai pas d’énormes souvenirs de ce groupe sinon qu’une très jolie amitié se noua entre May qui devait avoir 17 ans à l’époque et la grand-mère que j’étais. C’était une jeune fille spontanée qui parlait facilement, charmante, à l’aise, bien éduquée, un peu infantile bien que très raisonnable, élevée dans un cocon familial très chaleureux. Et pendant son séjour à bord, je lui avais appris à faire de la planche à voile. Elle avait adoré.

Planches à voile au couchant

Planches à voile au couchant

Continue reading

La crique du Bel canto

Posted on by 0 comment

La crique du Bel Canto

Quand on nous a annoncé Jacques Martin comme passager du Saint-Graal, j’ai paniqué !

D’abord pour la cuisine car ce remarquable homme de télévision avait aussi reçu la qualification de « meilleur cuisinier de France », et ensuite pour le personnage qui avait la réputation d’être difficile dans son milieu professionnel.

En vérité nous n’avons jamais eu de passager plus affable, plus accommodant, plus convivial et plus heureux d’être à bord.

Jacques martin 001

Continue reading